LOGO église et histoire

Les comtes de Ferrari



Dernière mise à jour
le 03/04/2020

Plan du site
Menu en haut d'écran
Aide

Origines de la famille

La famille De Ferrari est originaire de Milan. Elle y est déjà citée en 1142.

Pendant les guerres sanglantes qui désolèrent le Duché de Milan sous l'Empereur Charles V, nombre de nobles Familles la quittèrent, et allèrent établir s’établir ailleurs. Plusieurs Branches de la Famille De Ferrari, toute originaire de Milan, allèrent s'établir dans le Royaume de Naples, dans nombre de villes de la Lombardie, dans le Piémont, dans le Montferrat, à Trino, à Gênes, à Venise, etc.

A la même époque Jean Batiste, fils d’André et père de Bernard De Ferrari vint habiter la ville de Buzala dans l'Etat de Gênes. Il fut, en 1528, inscrit sur le premier livre de noblesse de ladite République, et le 13 Décembre 1550, Bernard, son fils, le fut sur le second. Ce dernier épousa Don Paule, fille de Pellegrin Rebuffo, aussi noble Génois. Il vint s'établir à Lyon vers le milieu du XVIe siècle, y obtint des Lettres de naturalité du Roi Henri III, conjointement avec sa femme et son fils André, pour eux et leurs descendants, y fit son testament le 30 Octobre 1581, y mourut le 3 Avril 1589. Il fut inhumé dans la Sacristie des Révérends Peres Carmes des Terreaux, où se trouve son tombeau en marbre. Ceci est prouvé par le procès-verbal de M. Louis-Pierre d'Hozier, Juge d'armes de la noblesse de France, du premier Octobre 1760, et par les certificats de Messieurs de Montmorillon et de Bellegarde, Comtes de Lyon, le Marquis de Saint-Just, et les Comtes de Chaponay, de Revol et Daudriffet, dûment légalisés par Monsieur le Marquis de Roche-Baron, Commandant dans Lyon et dans la Province. Il y est inscrit :

  1. que les armes de cette branche De Ferrari, sont : d'azur, à un lion d'or couronné, langué & onglé de même ; et pour devise : FERREA RARÒ RIDENT,
  2. Que le susdit Jean-Batiste, Patrice ou noble Génois, est le cinquième aïeul en ligne directe d'Etienne-Lambert
  3. que cette Branche, depuis son établissement en France, s'est alliée successivement avec les familles de Venet de-la-Tour, Henri de Jarniost, de la Charnée-Molard, Riverieulx de Varax, et Charrier de la Roche.

Etienne-Lambert De Ferrari, Chevalier de Saint-Louis, Lieutenant de Roi des Provinces de Bresse, Valromey et Gex, lequel, a obtenu en 1763, de Sa Majesté des Lettres-Patentes de Comte pour lui et ses descendants, dûment enregistrées au Parlement et Chambre des Comptes de Bourgogne, et au Bailliage et Siégé Présidial de Bresse, dans lesquelles sa naissance et ses services militaires sont rappelles.

De son mariage avec Marie-Marguerite-Gertrude Charrier de la Roche, morte le 19 Février 1766, âgée de 35 ans, il a pour enfants :

  1. Guillaume-César, né le 10 décembre 1750, premier Page de Madame la Dauphine, à la mort de cette Princesse, et sous-lieutenant dans le Régiment Dauphin Dragons,
  2. Claude-César, né le 14 novembre 1751, Chanoine du Chapitre noble de Saint-Martin d'Ainay de Lyon,
  3. Jean-Batiste, né le 9 novembre 1732, sous-lieutenant dans le Régiment de Bretagne, Infanterie,
  4. Jean-Batiste-Blanche, né le 9 septembre 1755, page de Madame la Comtesse de Provence en 1771,
  5. Louis Fleruri, né le 13 septembre 1756, Chanoine du Chapitre de Saint-Paul de Lyon,
  6. Jacques Catherin-Hugues-César, né le 6 octobre 1757,
  7. Pierre-Octave, né le 15 février 1766,
  8. Françoise-Thérèse, née le 15 juillet 1754, mariée à N. de la Roche-Grosbois, mousquetaire du Roi dans sa seconde Compagnie,
  9. Hélène-Marie, née le 15 avril 1759,
  10. Charlotte-Françoise, née le 16 novembre 1760,
  11. Marie-Françoise, née le 30 janvier 1762,
  12. Jeanne-Françoise-Gervaise-Protaise, née le 18 mai 1764.

Etienne Lambert de Ferrari

Afficher ses contemporains et ses parents éventuels
Afficher tous les contemporains et tous les parents éventuels de la page

Etienne Lambert de Ferrari était chevalier, comte de Romans-Ferrari, seigneur de Saint André le Bouchoux, Gerland, Vilette, la Verne et Saint Georges sur Renon. Il fut baptisé à Lyon le 4 juillet 1714. Il obtient en décembre 1763 l’érection de Romans en comté par lettre patente du roi Louis XV et le titre de comte sous le nom de Romans-Ferrari. Il épousa Marguerite Gertrude Charrier de la Roche le 7 Janvier 1750, la sœur de Louis Charrier de la Roche, dont le père était le Seigneur de la Roche-Jullié.

César Guillaume de Ferrari

Afficher ses contemporains et ses parents éventuels
Afficher tous les contemporains et tous les parents éventuels de la page

César Guillaume de Ferrari était chevalier, comte de Romans Ferrari, seigneur de Vilette, Gerland, la Verne, Saint André le Bouchoux. Il naquit à Lyon le 10 décembre 1750. Il fut premier page de madame la Dauphine en 1764, officier de dragons en 1767, démissionnaire en 1777 pour « vaquer à la régie de ses biens et à la tutelle de ses 11 frères et sœurs » dont la plus jeune avait 11 ans. Il épousa Hyacinthe Françoise de la Frasse de Sury le 20 février 1781. Il fut maire de Romans de 1809 à 1814. Il légua à la commune les anciens magasins de bois du Château situé près de l’église pour y établir la cure.

Claude Marie Alexis de FERRARI de ROMANS

Afficher ses contemporains et ses parents éventuels
Afficher tous les contemporains et tous les parents éventuels de la page

Claude Marie Alexis de FERRARI de ROMANS est le second fils de César Guillaume de Ferrari. Il fut maire de Romans de 1814 à 1819. Il entreprit les réparations de l’église après les dégradations dues à la révolution.

François Guillaume Hippolyte de FERRARI de ROMANS

Afficher ses contemporains et ses parents éventuels
Afficher tous les contemporains et tous les parents éventuels de la page

François Guillaume Hippolyte de FERRARI de ROMANS fut maire de Romans de 1819 à 1858. Il fit ériger le clocher actuel entre 1856 et 1857.

Charles Louis de Ferrari

Afficher ses contemporains et ses parents éventuels
Afficher tous les contemporains et tous les parents éventuels de la page

Charles Louis de Ferrari naquit à Lyon le 1er septembre 1789. Il fut officier de cavalerie, chevalier de l’ordre royal de la légion d’honneur et épousa Hippolyte Catherine de Louvat.

Hippolyte Ernest de Romans-Ferrari

Hippolyte Ernest comte de Romans-Ferrari (1833-1896) hérita de la terre de Romans de son oncle Guillaume François en 1858. Il fut maire de Romans pendant 38 ans de 1858 à 1896). Il épousa Marie-Laure Bernard de Montessuy de Rully. Il fit construire la sacristie et le presbytère en 1875. et mourut le 13 Août 1896.

Jean Ernest Marie Charles de Romans-Ferrari

Jean Ernest Marie Charles de Romans-Ferrari naquit à Romans le 16 décembre 1861 et décéda chef de Bataillon à Commercy le 27 Juin 1912 sans alliance.
Sources
  • https://romans01.fr/les-comte-de-romans-ferrari
  • Dictionnaire de la noblesse, Tome VI